L’intérêt de la méditation de pleine conscience ?

Nous consacrons des années à l’apprentissage de l’écriture, de la lecture, à acquérir des connaissances.

Nous accordons aussi beaucoup de temps à faire du sport pour maintenir notre corps en bonne santé.

Mais que faisons-nous pour notre santé mentale ?

C’est pourtant notre esprit qui crée notre expérience et la traduit en bonheur ou en souffrance, en joie ou en tristesse...

N’est ce pas suffisant pour lui consacrer quelques minutes par jour ?

Pourquoi alors n’apprenons-nous pas à le connaître un peu plus en suivant une formation de la méditation à la pleine conscience à travers un cycle MBSR ?

Par des pratiques méditatives, nous allons cultiver l’attention consciente ,l’écoute bienveillante et apprivoiser notre stress.

Prendre conscience de la nature de l’esprit

L’esprit est un vaste mot qui dit tout et rien.

Pour faire simple, nous avons l’esprit conceptuel, celui qui interprète le monde, qui le catalogue à travers nos prismes et classe tout en agréable et désagréable, qui juge, qui compare constamment.

Il est chouette, sans lui nous ne pourrions pas communiquer mais quelle prison si on ne l’éduque pas !

Il réclame constamment notre attention, est une fabrique de ruminations, de jugements et en plus est fort émotionnel.

Comme il ne peut pas s’agripper au moment présent, il passe son temps à refaire le monde dans le passé ou dans le futur.

Et il y a l’esprit paisible, notre nature profonde qui est calme, stable et qui sait.

L’esprit paisible attend patiemment à chaque instant qu’on vienne le rencontrer, qu’on prenne conscience de sa présence, de sa bienveillance.

Il est là derrière le brouhaha du mental.

Il nous arrive parfois furtivement de le contacter : devant un superbe couchée de soleil ou dans l’état amoureux. On se sent alors profondément entier, uni, vivant. On goûte au lâcher prise.

Cet état paisible et stable est en chacun de nous et disponible à chaque instant comme nous le vivrons dans la formation MBSR.

banc dans la nature



Il n’y a rien à faire, rien à rajouter, juste à cultiver un état de pleine conscience.

C’est pour cela qu’il est important d’apprendre à pratiquer la méditation pour diriger son attention et rentrer en amitié avec cet esprit paisible.

Quand l’esprit est calme, on est ouvert, gai, sans crainte, non jugeant, l’esprit travaille avec nous au lieu de s’agiter dans tous les sens.

Le corps au cœur de la méditation de pleine conscience

La méditation n’est pas un truc "new âge", genre je m’installe en position de lotus et je flotte je ne sais où en m’agrippant à un état super zen pendant quelques minutes. C’est bien plus terre à terre.

Le cœur de la méditation est le corps :

  • Juste sentir le corps dans le corps sans l’analyser,
  • donc revenir vers l’intérieur pour contrer notre fâcheuse habitude à partir vers l’extérieur, vers le mental.

Le corps ne ment pas. Il nous parle bien avant notre tête mais souvent nous ne l’entendons pas et oublions sa présence.

Par la pleine attention au corps, nous comprenons comment le stress nous affecte et nous apprenons à mieux vivre avec les douleurs physiques en général, les douleurs chroniques.

Avez-vous remarqué combien le corps et l’esprit sont interreliés ?

Combien un corps tendu est un esprit tendu ?

Lorsque nous habitons pleinement notre corps, rien ne peut si facilement nous déstabiliser.

Il est notre refuge au cœur de l’effervescence, notre base, quoiqu’il le traverse.

Des pratiques comme le scan corporel, la marche méditative, le yoga, la méditation assise ou tout autre activité consciente que nous découvrirons dans le cycle de mindfulness à Bruxelles, vont contribuer à nous familiariser avec la pleine expérience du corps.

La méditation de pleine conscience

La méditation de pleine conscience a été plus largement enseignée et pratiquée dans le contexte bouddhiste au cours de ces 2600 dernières années.

Depuis les années 1960 /1970 elle s’est plus répandue dans le monde notamment avec le programme de réduction de stress basé sur la pleine conscience appelé aussi MBSR développé par Jon Kabat Zinn.

Son essence est universelle et laïque et s’adresse à tous quelques soient les croyances, les âges, les cultures, l’état de santé.

Pour le bouddhisme, méditer signifie » s’habituer » ou « cultiver ».

« La pleine conscience consiste à regarder,
à observer, à examiner.
Il ne s’agit pas d’être un juge mais un scientifique »
Walpola Rahula

Notre pratique méditative est un moyen de :

  • se connecter directement à notre vie,
  • repérer nos schémas de pensées et nos conditionnements bien ancrés,
  • prendre conscience de son état émotionnel, mental et corporel,
  • contribuer à améliorer notre bien-être psychologique et physique.

Comment reposer l’esprit ?

Qui dans ce monde trépidant et souvent stressant, n’aimerait pas avoir son oasis pour pouvoir à tout moment venir se ressourcer et s’accueillir chez soi ?

femme agenouillée



Dans le cycle des huit semaines, nous allons expérimenter différentes "techniques" de méditation.

La plus courante est l’ancrage dans la sensation de la respiration.

Il ne s’agit pas de faire des exercices de respiration mais d’être avec le souffle ici et maintenant.

Nous respirons tous:

  • dans l’instant présent,
  • il n’y a » rien à faire »,
  • juste à porter son attention dans l’instant.

Cette pratique régulière est une magnifique pratique de l’attention.

Elle est simple et gratuite …pourtant ces effets bénéfiques sont sans commune mesure.

Etre présent avec le souffle nous permet rapidement d’apaiser l’esprit et de nous recentrer si nous nous entrainons régulièrement.

Dans les séances de méditation, nous n’allons pas
pratiquer des techniques
ou « faire » la méditation mais « être », « être médité. »


Les autres exercices de méditation assise porteront l’attention aux sensations corporelles, aux sons, aux pensées, aux émotions, ou à la conscience sans choix.



Pourquoi apprendre la méditation en groupe ?

Bien que la pleine conscience puisse sembler simple, elle requière des efforts et de la discipline.

Les séances hebdomadaires en groupe sont donc un précieux moment de soutien. Nous partageons dans les séances collectives:

  • un temps de méditation,
  • mais aussi d’échanges qui vont nous permettre de relativiser face aux difficultés que nous rencontrons tant dans les pratiques formelles que dans notre quotidien.

plante



En tant qu’instructeur de formation MBSR, je vais aussi apporter des éclairages dans les temps de partages bien qu’il ne s’agisse à aucun moment d’un cours de méditation académique ou d’une psychothérapie.

La méditation participe pourtant grandement au développement personnel !

Pour ma part, elle est sans doute l’outil psychologique et corporel qui m’a apporté et transformé le plus.

La méditation quotidienne aide à s’arrêter, à prendre conscience de son corps, de ses états mentaux, à savoir où on est dans l’instant.

Elle nous permet de comprendre la nature de l’esprit et de cultiver le calme mental.

Se faisant, nous pouvons à tout moment changer d’axe, nous recentrer et tendre vers une vie harmonieuse.

Ce que montre les études sur la méditation...

Les bénéfices de la méditation sont nombreux comme les neurosciences nous le montrent aujourd’hui grâce à de nombreuses études scientifiques.

La pratique de la méditation contribue:

  • à calmer notre esprit,
  • à se régénérer,
  • à porter un regard neuf,
  • à prendre soin de soi,
  • à trouver la sérénité,
  • à réduire le stress,
  • à mieux gérer les émotions négatives,
  • à élargir notre vue.

Les avancées des neurosciences ont permis de démontrer qu’une pratique soutenue de la méditation modifie en profondeur la structure et le fonctionnement du cerveau.

Alors pourquoi encore s’en passer ?

Apprenez à méditer dès maintenant, à apprivoiser la pleine conscience dès maintenant.







Programmes automne 2020
en ligne



Séances d'information

  • lundi le 7/09 pour le groupe du vendredi
  • jeudi le 10/09 pour le groupe du jeudi

Programmes

  • jeudi soir de 19h à 21h30 du 17/09 au 12/11
  • vendredi matin de 9h00 à 11h30 du 18/09 au 13/11

Marie-Pierre Le Loër - leloermp@gmail.com - GSM : +32 479 60 39 45 - http://www.lapleineconscience.be