Le cycle MBSR, reprendre contact avec soi
et apprivoiser le stress par la pleine conscience.


De plus en plus souvent, nous sommes tellement occupés que nous perdons contact avec notre vie intérieure et n’avons plus conscience des ressources qui nous habitent.

Un événement, un deuil, une maladie, une séparation, un burn out … viennent souvent nous réveiller et nous interroger sur le sens de :

  • notre existence,
  • nos valeurs,
  • nos choix.

Le cycle MBSR de huit semaines est une invitation à reprendre contact avec soi et à apprivoiser le stress. Il nous aide à retrouver une sérénité intérieure et ce quelques soient les circonstances qui nous traversent. Au lieu de continuer de nous perdre dans :

  • les pensées,
  • le passé,
  • le futur,
  • les fantasmes, nous allons apprendre à être pleinement conscient de l’instant présent qui est la seule chose sur laquelle nous pouvons agir.

Par la pratique de la méditation de pleine conscience, nous allons découvrir combien :

  • nos habitudes,
  • nos croyances,
  • nos conditionnements qu’inconsciemment nous avons créés nous empêchent d’aller vers une vie plus harmonieuse.

Apprendre à méditer n’a rien de mystique ou d’exotique. Au contraire… Les pratiques méditatives sont très terre à terre. Elles nous ramènent constamment dans l’ici et maintenant.

Pratiquer la méditation nous permet de voir clairement ce qui se passe en nous et autour de nous sans jugements.

Pour une fois, nous allons arrêter de vouloir être quelqu’un d’autre et prendre le temps de nous découvrir…

Et quelle rencontre !! Je ne peux que vous inviter à vous offrir ce voyage.

« Quand ton esprit n’est pas encombré de choses inutiles,
c’est la meilleure saison de ta vie »
Wu-Men

Vous voulez en savoir plus sur la formation de méditation à la pleine conscience?


L’esprit conteur d’histoires


Les premières fois que nous méditons tous, nous sommes « horrifiés » par « l’usine à penser » que nous fabriquons en permanence : projets, souvenirs, fantasmes, représentations, ruminations… tout y passe.

Nous revivons encore et encore les mêmes histoires passées et projetons encore et encore de nouvelles histoires à venir…



multiples-pensees



Quelle perte de temps, n’est-ce pas ? Et souvent quel vecteur de souffrance et de stress? A peine, prenons-nous appuie sur la respiration que l’attention s’est laissé submerger de nouveau par un bavardage mental incessant. On entend alors souvent dire « oh, la méditation ….ce n’est vraiment pas fait pour moi » !!

Pourtant il est naturel que l’esprit s’égare des centaines voire des milliers de fois, il a fait çà toute sa vie …

L’attention consciente est de ramener notre présence sur un objet d'attention comme la sensation de la respiration, à chaque fois que nous notons ce vagabondage mental.

Porter son attention sur les pensées est très intéressant car nous allons prendre vraiment conscience de son processus tout au long du cycle MBSR.

Nous allons découvrir toutes ces histoires que nous fabriquons et alimentons constamment. Nous allons aussi remarquer combien nous nous maltraitons régulièrement : « J’aurais dû », « je suis nul », « je ne suis pas capable », « on ne voit que mon nez ».

Ces mots ont un pouvoir dévastateur. Ainsi demeurer conscient contribue à moins être manipulé par cette fabrique de ruminations qui est non stop en pilote automatique.

Alors, pourquoi encore attendre pour cultiver l’attention et renforcer la conscience?

« L’esprit est comme un téléviseur qui possède des centaines de chaines.
Quelle chaine avez-vous allumée ?
Thich Nhat Hanh

La pratique de la méditation est une occasion unique pour prendre conscience de la façon dont l’esprit opère.


Les Emotions


Avez-vous aussi déjà remarqué combien nos émotions, nos humeurs, nos états d’esprit virevoltent constamment et conditionnent en grande partie ce dont nous faisons l’expérience ?

Quand nous sommes amoureux, si nous avons un accident de voiture on s’entendra dire « Oh, il n’y a rien de grave, c’est juste de la carrosserie ! »

Imaginez un instant votre réponse, si on vient de vous quitter la veille ?

Vivre en conscience, c’est être attentif à ce qui se déroule maintenant tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de nous.


emotions



Nous sommes d’accord, une vie normale est remplie de hauts et de bas.

Parfois nous sommes:

  • zen,
  • en état de relaxation,
  • avec l’esprit apaisé.

A d’autres moments notre météo est plus agitée par :

  • des états anxieux,
  • dépressifs,
  • stressés,
  • au bord du burn-out,

Si nous voulons tendre vers plus de paix intérieure, de sérénité nous allons apprendre à laisser vivre tous ces états mentaux sans en préférer certains et fuir d’autres. Nous allons apprendre à mieux naviguer dans notre gestion des émotions.
Trop souvent, nous rentrons en résistance avec elles, n’est-ce pas cela qui occasionne aussi notre souffrance ?

C’est ce que nous pourrons observer dans le cycle MBSR.

Ceci étant, nous apprendrons à être :

  • tendre avec nous-même,
  • indulgent et
  • bienveillant.

Les Sensations


Aujourd’hui, nous passons beaucoup trop de temps dans nos têtes et plus assez dans le corps, pas étonnant que nous « disjonctons » autant !

Connaissez-vous le nombre de minutes par jour ou d’heure que vous passez quotidiennement devant un écran de TV, de PC, de tablette ou de téléphone ?

Savez-vous que c’est pourtant le corps qui permet :

  • de se recentrer rapidement,
  • de calmer l’esprit,
  • de mieux gérer les états mentaux,
  • d’être confiant, en sécurité,
  • d’être ancré.

mp allongée



Tout au long du cycle MBSR, nous allons aussi mesurer combien le corps et l’esprit sont interreliés.

Les sensations corporelles sont la base de tout bien-être. Revenir aux sensations du corps repose l’esprit et stabilise le système nerveux.

A chaque séance, nous prendrons un moment pour bien nous établir dans le corps, pour bien nous ancrer dans cette base stable et solide à travers les pratiques de :

  • scan corporel,
  • yoga,
  • marche consciente,
  • mais également avant tout exercice de méditation assise.

Le cycle MBSR et la gestion du stress


On associe régulièrement l’état méditatif à une façon de se couper de toute pression extérieure. C’est plutôt l’inverse.

La méditation nous aide à voir les choses avec clarté et à nous positionner autrement.

N'avez-vous pas noté combien à peine réveillé, nous démarrons comme un robot bien huilé?

Porter son attention sur l’instant présent, c’est prendre conscience de son état et accueillir ce qui est, sans passer par le filtre du jugement.

Si mon corps est épuisé en me levant, je vais commencer par ralentir et éviter de me prendre la tête inutilement puisque j’ai peu d’énergie. Ce qui me permettra peut-être d’en retrouver aux fils des heures.



robot fatigué


Si je remarque que l’énervement me traverse, je ne vais pas l’alimenter en rentrant dans une discussion sans fin avec un collègue qui m’agace. Le pauvre, il recevra alors toutes mes projections et j’aurai encore plus stimulé mon mental agité!

Le programme de réduction de stress basé sur la pleine conscience n’évite pas le stress dans nos vies. Il nous permet de rentrer en relation avec lui autrement.

Aujourd’hui, grâce aux neurosciences, on sait que les pensées et les émotions sont interconnectées au processus physique du corps.

Savez-vous que le cerveau ne fait pas la différence entre les dangers psychologiques et physiologiques?

Que quelque soit le danger, l’énergie du corps se concentre pour :

  • fuir,
  • combattre ou
  • être immobilisé que nous soyons face à un lion ou face à la porte close du bus que l'on vient de manquer?

Vous pouvez imaginer combien on épuise notre système immunitaire fréquemment !!

Revenir régulièrement à l’instant présent est loin d’être un luxe… déjà pour notre santé mentale et aussi pour notre santé physique.

Pourquoi alors de pas vous initier à la méditation ?

Et mieux découvrir comment fonctionnent le corps et l’esprit ?

Je m'inscris à la séance d'information



Comment méditer en pleine conscience?


Nos automatismes inconscients sont tenaces, aussi la pratique de méditation de pleine conscience demande de l’entrainement.

Alors comment méditer en pleine conscience ? Tout au long du cycle, nous avons des temps de méditation formels et informels.

1) Les pratiques formelles correspondent à des séances de méditation pendant une période donnée dans un espace donné.



cycle mbsr



Oh, il ne s’agit pas de cours de méditation technique mais de moment pour cultiver la pleine attention avec bienveillance. On prend appuie sur un objet d’attention comme:

  • les sensations de la respiration,
  • les sensations du corps,
  • les sons,
  • les pensées,
  • les émotions,
  • la conscience ouverte.

Et quand notre attention fugue, ce qui arrive souvent, on la ramène simplement.


2) Avec les entrainements informels on remarque que tout est propice à la méditation dans notre quotidien. Comme toujours, on ne se perd pas dans une histoire mais on pose notre attention à ce qui est en train de se produire maintenant.

Par exemple, quand je me lave les mains, je ne pense pas à la personne que je viens de croiser ou à la remarque qu’on vient de me faire, je ressens l’eau sur mes mains, je perçois l’odeur du savon…


se laver les mains



Les deux entrainements ou exercices de méditation sont finalement les mêmes pratiques d’attention.

Le premier permet de se rencontrer et d’être avec tous les phénomènes. Ce qui est parfois confrontant et dans le même temps très libérateur.

Le second contribue à cultiver la pleine expérience, la pleine présence à tout moment.

Les bienfaits


Prendre le temps d’être avec soi et avec le monde qui nous entoure est fascinant et très riche. Les bienfaits du programme MBSR sont nombreux. Le cycle MBSR permet entre autre:

  • de mieux connaître nos facteurs stressants, nos mécanismes pathogènes,
  • de mieux prendre soin de soi,
  • de prendre du recul,
  • d’être moins prisonnier de nos conditionnements,
  • de travailler autrement avec les pensées négatives, dépressives,
  • de mieux comprendre la différence entre la douleur et la souffrance (de changer le rapport aux douleurs chroniques ou à la douleur en général),
  • d’avoir une autre relation avec les troubles du sommeil,
  • d’apaiser son esprit,
  • d’acquérir une paix intérieure,
  • de trouver la sérénité quelque soit les circonstances,
  • de se récupérer rapidement face au stress,
  • de découvrir des ressources inimaginables qui ont toujours été là, mais çà faisait tellement de bruit à l’étage qu’on ne pouvait ni les voir, ni les entendre…


balançoire


Le cycle MBSR, apprendre à être en conscience
et trouver plus de liberté


Demeurer conscient c’est arrêter de « faire « ce que nous sommes entrain de faire pour passer au mode « être ».
La plupart du temps nous fonctionnons mécaniquement.
Nos pensées prennent tellement le dessus qu’elles nous empêchent de vivre le moment présent et d’être pleinement vivant.

Pourtant nous rappelle Viktor Frankl :

"Entre stimulus et réponse se trouve un espace.
Dans cet espace se trouve le pouvoir
de choisir notre réponse. Dans notre réponse se trouvent
notre capacité à grandir et notre liberté."

C’est cet espace, cette conscience que nous allons rencontrer dans ce « mode être ».

Par la non présence, non seulement, nous passons à côté de beaucoup de belles choses, mais nous oublions de rencontrer qui nous sommes vraiment.

Nous n’entendons même plus les signaux que nous donne notre corps quand il y a un déséquilibre. Pourtant c’est lui qui lance l’alerte en premier.

Focaliser notre attention sur le moment présent va nous permettre vraiment d’accroître notre vue, d’élargir le champ des possibles.



espace



Comme nous allons le découvrir, ce n’est finalement pas le stress qui est stressant, mais plutôt notre façon de rentrer en relation avec toute situation.

Contrairement à ce que nous croyons, dans l’ici et maintenant, nous pouvons être bien plus libre que nous ne le sommes.

Dans l’espace de méditation tant formel qu’informel nous pourrons aussi noter combien tout est interrelié et impermanent.

Par contre, il n’y a pas de miracle c’est une pratique régulière qui va nous aider à retrouver cette liberté !

Je voudrais rajouter que le cycle MBSR est super laïque.

Ceci étant, les pratiques de pleine attention viennent de la tradition bouddhiste qui est avant tout une « science interne de l’esprit ».

Vous pourrez lire encore encore sur la pleine conscience ou en parler pendant des heures mais rien ne vaut l’expérience du programme MBSR.






Programmes automne 2020
en ligne



Séances d'information

  • lundi le 7/09 pour le groupe du vendredi
  • jeudi le 10/09 pour le groupe du jeudi

Programmes

  • jeudi soir de 19h à 21h30 du 17/09 au 12/11
  • vendredi matin de 9h00 à 11h30 du 18/09 au 13/11

Marie-Pierre Le Loër - leloermp@gmail.com - GSM : +32 479 60 39 45 - http://www.lapleineconscience.be